Chanson pour les « Travailleurs de l’écharpe » sur l’air  de « L’auvergnat » de  G. Brassens

 

1) Elle est à toi cette chanson

Toi, tricoteuse qui sans façon

A l’écharpe a participé

Pour que le record soit dépassé

 

2) Toi qui as bien applaudi quand

Paul Schuler a dit « « Maintenant

On va se mettre à tricoter

Y’a 12 kilomètres à s’taper »

 

3) Au début rien qu’un p’tit morceau   

Mais ajouté aux aut’s morceaux

Voilà que l’écharpe a pris corps

Et qu’on a pensé au record

 

4) Toi tricoteuse tu te moques bien

D’la politique et d’ses tintouins

  Qu’on te laisse travailler en paix

     Et sans t’embêter

 

5) Elle est à toi cette chanson

Toi  raccordeuse qui sans façon

Chaque semaine va rattacher

Toutes les écharpes enroulées

 

6) Toi qui ne t’occupes de rien

Sinon de la laine qui retient

Une écharpe à une autre afin

De n’en faire plus qu’une à la fin

 

7) Ce n’était rien qu’un p’tit rouleau

Mais ajouté aux autres rouleaux

Voilà que l’écharpe a pris corps

Et qu’on a pensé au record

 

8) Toi, raccordeuse tu n’oublies pas

Qu’on a voulu qu’tu baisses les bras

Mais tu as su bien résister

Et continuer

 

9) Elle est à toi cette chanson

Toi notre Paul qui sans façon

A réussi à motiver

Des gens pour les faire tricoter

 

10) Toi, qui avec ce bon esprit

A transformé la triste vie

De plusieurs dames qui ne savaient

Pas quoi faire de leurs  journées

 

11) Ce n’était rien qu’un mot gentil

Mais il a redonné l’envie

De tricoter pour exister

Et montrer son utilité

 

12) Toi Paul Schuler tu as voulu

Que le record soit bien battu

Maintenant qu’il est dépassé

Sois donc félicité !

 

Texte de Marie-Thérèse Delacour