La plus grande écharpe du monde viendra un peu de Carvin...

Les_tricoteuses_de_Carvin

La plus grande écharpe du monde, vous en avez déjà entendu parler dans le journal. Vous savez, ce challenge lancé du côté de Fourmies et qui veut voler le record aux Gallois de Cardiff. Un record de 54,299 kilomètres ! Mais ce que vous ne savez pas, c'est qu'une partie de l'écharpe aura été tricotée à Carvin, par des dames de la maison de retraites des Orchidées. Encouragements !

Il y a là Clothilde, toujours souriante, Léone à la mémoire d'éléphant et Jeanine aux beaux ongles vernis. Ce sont elles les trois mousquetaires du point mousse, celles qui ont relevé le défi lancé par leur animatrice socio-culturelle, Thérèse Sassano. Et quel défi ! Participer au tricotage de la plus longue écharpe du monde ! Une vraie folie ! Car le record détenu par des Gallois de Cardiff place la barre à 54,299 kilomètres ! De quoi relier Lens à Roubaix.

Du coup, ça fait un an que les compères tricotent, point par point, ligne par ligne, enchaînant les heures et les pelotes. Sur un fauteuil de la grande salle des Orchidées, une énorme bobine multicolore attend d'être cousue. Elle porte l'étiquette « 26 mètres ». À quelques pas, nos tricoteuses oeuvrent. « Ça fait passer le temps ! » s'exclame Clothilde. Le temps, mais pas seulement : « On a aussi été à Fourmies, précise Léone. Dans un hangar, on a vu tous les tricots, des tas de grosses bobines...

 » Si ces dames sont allées à Fourmies, c'est que c'est là que tout a commencé. Le projet a été lancé par l'office du tourisme et l'écomusée de l'Avesnois en 2009. Et a trouvé un bel écho depuis. Il prendra fin en juillet 2012. À ce jour, 400 endroits de tricotage sont recensés : cafés, clubs, magasins, foyers... et maisons de retraite comme ici. « C'est un gériatre qui m'en a parlé il y a un an, explique Thérèse Sassano. Et tout de suite, j'ai adhéré ! Parce que c'est un projet très adapté à notre population1 parce que ça permet de vivre quelque chose en commun, de créer du lien social entre les pensionnaires et avec l'extérieur. Quand on est allé à Fourmies, on est allé au restaurant, on a visité le musée... Vous savez, on croit que les gens en maison de retraite ne servent plus à rien, et bien nous, on dit que c'est pas vrai, et on le prouve ! » sourit Thérèse.

À quelle distance en sont les Carvinoises ? Difficile à dire. Cet été, « on avait plus de 139 mètres », se souvient Léone. Et d'ici l'été prochain, d'autres points seront passés sur les aiguilles... « Une fois le défi terminé, l'écharpe passera dans toutes les villes où des gens ont participé... On attend ça, précise Thérèse. Ensuite, les morceaux seront redistribués aux associations caritatives. » Et après ? C'est promis, Clothilde continuera de tricoter des mitaines pour les vendre sur le marché de Noël en 2012. Mais d'ici là, il y a du boulot. Et un risque : la rupture de stock ! « On a besoin de laine, si des gens veulent nous en apporter, on prend ! »

1 Les Orchidées accueillent des personnes âgées dépendantes.

Renseignements :
Résidence « Les Orchidées », 76 rue S. Allende à Carvin.
Tél : 03 21 77 47 45

Article rédigé par Anna Morello (henin@info-artois.fr)