Le défi « l’écharpe des records » s'approche des 19 kilomètres !


La_f_te_des_12_kilom_tres___Wignehies___Juin_2010

 

Lancé il y a bientôt un an, le défi « l’écharpe des records » continue à attirer de nouveaux adeptes ! Avec plus de 1000 participants répartis dans près de 70 départements français, en Belgique, en Suisse et même jusque dans les villes jumelées avec Fourmies en Allemagne et en Espagne, cette opération a largement dépassé les objectifs du départ et les frontières de la région Nord-Pas-de-Calais.

 

A l’origine, le but était de tricoter une longue écharpe de 12 kilomètres, soit 1/10ème des 120 kilomètres de distance entre Fourmies et Roubaix (les 2 premiers centres de production textile au 19ème siècle), 1/10ème des 120 kilomètres du fil le plus fin au monde produit à Fourmies par kilo et 1/10ème des 120 ans de la fusillade du 1er mai 1891. Ces 12 kilomètres devaient être tricotés en 18 mois, mais le phénomène a très vite pris une ampleur nationale. A la date du 9 novembre, ce sont plus de 18 850 mètres d’écharpe qui ont déjà été ramenés dans l’un des 4 sites de l’écomusée de l’avesnois ou à l’Office de Tourisme Intercommunal de Fourmies et ses environs. A ce jour, il s’agit de la plus longue écharpe francophone.

Caf__Tricot_du_9_mai_2010_sur_la_brocante_de_Fourmies

 

En route vers les 2 000 participants ?

 

Loin de s’essouffler, « l’écharpe des records » contamine de nouveaux tricoteurs chaque semaine à Fourmies, en Avesnois, en France et en Europe. Le nouvel objectif est d’atteindre les 2000 participants d’ici la fin du défi et d’aller le plus loin possible en dépassant d’ici le 1er mai 2011 les 2/10ème des 120 kilomètres  de distance entre Fourmies et Roubaix (24 kilomètres). Rappelons que le record du monde de la plus longue écharpe est de 54,29 kilomètres. Il est détenu par près de 2000 tricoteurs de Cardiff (Pays de Galles). Ces tricoteurs anglais avaient mis 3 ans et 1 mois pour atteindre cette distance « hallucinante » !

Les_rencontres_caf__tricot_de_l__comus_e___Fourmies

 

Un don de 3 500 pelotes par le Relais !

 

Pour poursuivre l’aventure et « marcher sur les traces des anglais », les organisateurs du défi français lancent un nouvel appel au don de pelotes, car si les mètres continuent à s’accumuler, la matière première commence à manquer sérieusement. L’écomusée et l’Office de Tourisme ont put compter néanmoins compter sur la générosité de certaines associations ou structures. C’est le cas du « Relais Nord-Pas-de-Calais », qui en 4 mois vient de récolter plus de 3 500 pelotes de laine, qui ont aussitôt été offertes au défi de l’écharpe. La structure continue à récupérer les pelotes. Il suffit de les déposer avec vos vêtements, dans les bacs prévus à cet effet. Après les 5 000 pelotes offertes par la société « Bergère de France », les 4 000 pelotes de la filature MTE à Fourmies, les dons de la filature « CREA LAINES » à Mont d’Origny (02) ou les 5 000 pelotes déposées par des centaines de particuliers, ce don du « Relais » est arrivé au bon moment. Il a permis de relancer le défi et de dépanner les tricoteuses qui n’avaient plus de laine pour continuer leurs ouvrages. Rappelons qu’il faut en moyenne 3 pelotes de 50 grammes pour tricoter 1 mètre d’écharpe, soit 72 000 pelotes pour 24 kilomètres. La route est encore longue et les dons de laine restent plus que jamais nécessaires !


Les_tricoteurs_du_d_fi___Pl_rin__Bretagne_

 

Renseignements pratiques :

Ecomusée de l’Avesnois : 03 27 60 66 11

Office de Tourisme de la région de Fourmies : 03 27 59 69 97

Paul Schuler, coordinateur du défi : 06 62 85 60 11 / pschuler@netcourrier.com

Retrouvez toute l’actualité du concours sur Internet : http://lalonguecharpe.canalblog.com

Mail du défi : echarpe@netcourrier.com